Review

Le Monde de la Musique
Avril 2003

Pleyel Ignaz: Concertos Pour Cordes (Vol. 1)

Concertos pour cordes (vol. 1): Les cinq concertos pour violoncello B.101, 104, 105, 106 et 108
Péter Szabó (violoncelle), Orchestre de chamber Erdődy, Zsolt Szefcsik (direction)
1 Coffret de 2 CD Hungaroton HCD 32067-68 (distribute par Intégral Distribution)
Texte de presentation en français – Enregistré en 2001 – Minutage: 2 h 10’ DDD

Principal élève de Haydn (compte non tenu de Beethoven), Pleyel a été honoré par le disque comme symphoniste et auteur de trios avec piano, mais curieusement, on ne dispose d’aucun de ses quatuors à cordes. Toujours à l’affût d’inédits, Hungaroton nous offre ses cinq concertos pour violoncelle. Tous sont en ut majeur sauf un : B.105 en ré majeur. La moisson comprend trois premières mondiales : B.101 (vers 1782-1784), B.105 (1790) et B.108 (sans date et n’ayant survécu qu’en manuscrit). De B.105, il existe aussi une version pour alto. Le Concerto B.104 a déjà été enregistré par Michel Lethiec dans une version pour clarinette en si bémol majeur (Talent). Quant au Concerto B.106, il en existait déjà trois gravures, toutes en ut majeur : une pour clarinette par Thomas Friedli (Claves), une pour flûte par Thomas Jensen (Talent) et une pour violoncelle par Ivan Monighetti et l’Akademie für Alte Musik de Berlin (Harmonia Mundi). Seuls les Concertos B.101 et B.108 n’existent que dans une version pour violoncelle. Les trois autres furent souvent publiés du vivant de l’auteur, ce qui explique la diversité des instruments solistes retenus (le clavier en ce qui concerne B.104, par exemple). La version pour violoncelle est dans les trois cas l’originale, mais Pleyel était dans les deux dernières décennies du XVIII° siècle un auteur à succès : il fallait bien vendre.
Les œuvres évoquent souvent Haydn, surtout en leurs deux premiers mouvements, et confirment Pleyel comme un talent d’exception. Le disque Harmonia Mundi, où B.106 s’ajoute aux deux concertos de Haydn, reste de premier rayon, mais la réalisation Hungaroton a sa place au soleil, aussi bien par son programme (on attend la suite) que par la qualité de l’interprétation : Péter Szabó est actuellement principal violoncelliste de la Camerata Academica de Salzbourg et de l’Orchestre du Festival de Budapest, et les cinq concertos sont joués à partir d’éditions soigneusement préparées d’après les meilleures sources d’époque.

Marc Vignal

Péter Szabó cellist, conductor, music editor
Péter Szabó's recordings are available on Amazon.com: